Le Destin d'Enkidiev

Bien avant la génération des chevaliers du roi Hadrian, un autre ordre de chevalerie a existé et un autre empereur voulait envahir Enkidiev... C'est notre histoire à nous!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mary Lee [ Ancienne princesse de Zenor / fille du forgeron ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mary Lee
:: Fille adoptive du forgeron d'Emeraude :: Ancienne princesse de Zénor ::
avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 29
Âge : 18 ans
Race : Humaine
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Fonction: Fille adoptive du Forgeron / Ancienne princesse de Zénor
Relation/clan/famille: Sa famille adoptive
Maître (Pour les apprentis/écuyers): Aucun

MessageSujet: Mary Lee [ Ancienne princesse de Zenor / fille du forgeron ]   Dim 18 Mai - 21:27

Information sociale:

Prénom et nom: Mary Lee d'Émeraude, anciennement de Zénor

Surnom: Mary pour certains, la sauvageonne pour d'autres...

Age: 18 ans

Sexe: Féminin

Race: Humaine

Clan:À proprement parler, elle œuvre pour le bien tout en ayant toujours été une véritable rebelle au plus profond de son âme. Cependant, sa conscience est séparée entre deux mondes où elle ne se sent aucunement à sa place: Elle ressent, au plus profond d'elle même qu'elle n'est pas qu'une simple paysanne... pourtant, son passé, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne, ne lui permet pas d'obtenir les réponses à ses questions

Fonction: Fille adoptive du forgeron d'Émeraude, ancienne princesse de Zénor (Voir histoire)

Information physique:

Physique: Il est difficile de décrire Mary en quelques phrases seulement. De prime abord, la jeune femme est différente des autres...non seulement à cause de son physique, mais également à cause de ce qu'il dégage, de son tempérament orageux. De longs cheveux sombres descendent dans son dos et se terminent un peu au dessus de ses hanches, venant encadrer son joli visage aux traits délicats et fins. Doux et soyeux, ils sont légèrement ondulés et accentués de volume par une touche de volume, lui donnant un air à la fois sexy et charmant. Légèrement bridés, ses yeux, aux reflets insondables, sont recouverts d’un léger fardage noir, ce qui leur donne une profondeur enivrante. De la couleur d'un océan déchaîné, ils reflètent en tout temps une légère mélancolie, mêlée d'une détresse absolue qu'elle s'efforce de camoufler par un masque serein et calme. Attirants et captivants, ils charment tous ceux qui croisent le chemin de la belle. Son visage, légèrement arrondit et à l’aspect pur, possède des traits agréables et bien découpés. Son nez, sa bouche et même ses dents semblent avoir été créés à partir des traits d’une poupée de porcelaine. Ses lèvres, légèrement rosées, se dessinent en forme de cœur, et sont d’une douceur exquise. Son visage est très expressif. Il passe facilement du sourire charmeur à la mimique de fille gâtée. Mince et élancée, sa silhouette aux courbes sinueuses, mais pas trop proéminentes, est souple et bien proportionnée. Aux alentours de 1m73, Mary Lou est la seule à connaître son poids exact, mais la jeune femme n’a pas une once de graisse autour de la taille. Vêtue la plupart du temps de vêtements sombres, Mary Lee porte habituellement des bustiers ainsi que des longues jupes qu'elle s'est elle-même confectionnée, le tout accompagné de gants sombres et de grosses bottes noires qui lui arrêtent aux genoux. Un pendentif aux formes de pentacle retombe sur sa poitrine, retenu par une fine corde de cuir. En somme, elle ne ressemble en rien à une simple paysanne. Jeune femme aux allures excentriques, elle est d'une beauté sombre et attirante, d'un fantastique mélange d'une étincelle mystérieuse et rebelle...

Pouvoirs: Aucun, mis à part le fait que Mary Lee possède une voix envoûtante, magnifique... cristalline, cependant, rares sont ceux qui l'ont déjà entendu chanter...

Armes: Puisqu'elle a été élevée par un homme qui gagnait sa vie à forger des armes de toutes sortes, elle a "subtilisé" un poignard incrusté de bijoux lorsqu'elle avait quinze ans. Il est caché dans sa botte droite.

Information Psychologique:


Caractère: Mary Lee est une jeune femme extrêmement renfermée sur elle-même en ce qui a trait à ses émotions. En elle est enfouie une profonde rage qui se ressent dans tout ce qu'elle dit, dans sa voix aussi, ainsi que dans son attitude. Son cœur de pierre cache au plus profond de lui-même une profonde tristesse. Un désir intense de passion, d'amour... mais elle ne le laissera jamais s'emparer d'elle. Pour qui? Pourquoi? Elle n'y voit aucune raison. D'une apparence calme, elle n'en demeure pas moins rebelle, possédant un tempérament de feu, révolté, qui ne demande qu'à enfin se libérer de cette détresse trop présente, de cette réalité trop cruelle dans laquelle elle a été plongée...le jour de sa naissance. Oui. Bien qu'elle ignore d'où sont ses véritables origines, des souvenirs horribles ne cessent de la hanter... des souvenirs qui ne datent certainement pas d'hier, mais bien de son tout jeune âge. Cette carapace qui la protège cache un cœur souffrant et pur, mais exténué par tout ce qu’il a vu, tout ce qu’il a enduré. Un cœur capable d’aimer, mais tellement souillé par des promesses non tenues, qu’il ne croit plus en rien. Sombre et brisé, c’est ce qu’il est devenu. Mary Lee ne croit en rien d’autre qu’en la réalité en elle-même : Cruelle et sans pitié. La tristesse et la souffrance ont fait partie de sa vie, mais pas les larmes, et ce, depuis que la vie lui a confié un fardeau trop lourd… celui de vivre. Elle sait depuis longtemps que son père adoptif n'en sait pas plus qu'elle sur sa vie... mais il s'agissait, selon elle, de la seule personne qui semblait capable de l'accepter comme elle était, si incompréhensible et détestable pouvait-elle se montrer. Têtue, orgueilleuse et quelques fois téméraire, elle ne recule devant rien lorsqu'elle a une idée en tête. Toutefois, sa soif de vouloir préserver le bien, la seule chose encore pure dans ce monde injuste, l'oblige à aider ceux qui l'entoure, quitte à le regretter amèrement. Son caractère revêche et fier, celui qu'elle tente de démontrer en tout temps, cache une personnalité timide, douce et attentionnée... qui ne demande qu'à être dévoilée... tout en ayant crainte de devenir vulnérable à la dureté de ce qui pourrait l'entourer...

Peur(s): Elle a une effroyable peur de l'eau depuis qu'elle est toute petite... cela remonte sans doute à son accident.

Force(s): Son sang froid

Faiblesse(s): Le fait qu'elle soit excessivement renfermée sur elle-même en ce qui concerne ses sentiments.

Information historique:


Histoire: L’histoire de Mary Lee débute il y a plus de dix-huit ans, au cœur du village d’Émeraude. Du moins, c’est ce qu’on lui a fait croire… ou c’est ce que l’on croit être la vérité. Retrouvée aux abords de la rivière Wawki, on supposa qu’elle avait été victime d’un accident dont les parents n’avaient pas survécus… cela n’était pas faux… toutefois, on ne fit jamais le lien entre la pauvre enfant perdue et la disparition de la princesse de Zénor, alors âgée de deux ans. En effet, la jeune femme n’est pas native du royaume d’Émeraude, et au plus profond d’elle-même, elle le sait. Pourtant, ici, c’est chez elle, c’est sa vie… son univers. Cependant, son existence, ayant pris des parcours sinueux, a commencé non pas à Émeraude, mais bien dans la forteresse de Zénor, au creux des bras tendre de la jeune reine du royaume. Toutefois, Mary Lee a vu son destin changer de direction alors qu’elle n’avait que deux ans, lors d’une visite de courtoisie au royaume d’Argent. Souffrante, la jeune reine était restée à Zénor alors que sa dame de compagnie avait été chargée d’emporter la princesse avec la délégation retenue.

~°~°~°~

Les gouttes d’eau s’écrasaient contre la terre boueuse alors que le ciel semblait enclin à déverser toute sa rage, comme si les dieux déversaient, sans pouvoir s’arrêter, des flots de larmes sur le paysage qui s’offrait aux yeux de la jeune femme qui tenait fermement la petite princesse que la reine lui avait confié.


** Le ciel pleure ** pensa la jeune femme en baissant les yeux sur le petit visage de l’enfant endormi.

Devant elle se tenait une lignée de soldats, capuchons rabattus, leurs longues capes battant au vent. Le déluge les avaient surpris et le plus rapidement possible, ils devaient arriver au palais d’Argent afin d’aller y rejoindre le roi de Zénor, qui désirait plus que tout présenter sa fille à la famille royale. Il était parti quelques jours avant eux, persuadé que le voyage se passerait à merveille. Or, il s’était trompé. Les dieux en avaient décidé autrement quant au destin de la petite princesse.Le hennissement des chevaux attira l’attention de la jeune femme, qui redressa la tête. Mis à part le martellement de la pluie et celui des sabots, aucun bruit anormal n’était percevable. Cependant, les bêtes semblaient nerveuses et les soldats tentaient en vain de les maîtriser. La dame de compagnie descendit de sa propre monture, le bébé toujours callé au creux des bras lorsqu’un sifflement aigu suivit d’un cri de douleur se fit entendre tandis que l’un des soldats s’écroulait au sol, une lance enfoncée dans l’abdomen. Une fraction de seconde plus tard, une vingtaine d’hommes sombrement vêtus sortaient des bois, faisant pleuvoir les lances, les poignards autour des soldats Zénorois, de la jeune femme et de la princesse.


- Des briguant! Hurla l’un des soldats en dégainant son arme.

Pris de panique, les chevaux se cabrèrent, déstabilisant leurs cavaliers, alors que ces derniers tentaient de se défendre et de défendre la jeune femme et l’enfant contre une groupe deux fois plus nombreux. Les lames se heurtaient, les corps tombaient un à un, Zénorois comme barbares. Dans la mêlée, la jeune femme se faufila entre les bêtes paniquées, les soldats et les brigants, protégeant la petite entre ses bras.Les soldats encore debout formaient un bouclier devant la dame de compagnie, qui, sans armes, ne pouvait se défendre. Sans réfléchir, elle tourna les talons, s’enfuyant entre les arbres qui longeaient le fleuve, les longues branches tordues s’accrochant à sa tunique et dans ses cheveux. Le bébé avait désormais les yeux grands ouverts et observait l’autre tandis que sa lèvre inférieure commençait à trembler. Une douleur intense traversa l’échine de la jeune femme, qui, du coup, s’écroula au sol, un poignard enfoncé dans l’épaule. Brutalement, un homme de haute taille l’empoigna pour la hisser sur sa monture tandis qu’en hurlant, elle se débattait tout en serrant Mary Lee contre elle. Dans une ultime tentative, la jeune femme extirpa l’arme de son épaule et l’enfonça dans l’encolure de la cape de l’inconnu. Ce dernier tomba de sa monture en poussant un cri étranglé, propulsant la jeune dame au sol, sa tête heurtant un rocher. Toujours emmitouflé dans sa couverture, la petite fille ouvrit les la demoiselle avaient laissé place à la froideur glacée de la rivière. Ses cris, déchirant la nuit et camouflant le martellement des averses incessantes qui s’abattait sur la campagne environnante, se perdirent dans l’immensité des lieux, tandis que sans savoir que ce jour déciderait de son avenir, la petite princesse serait recueillit par des habitants d’Émeraude. En effet, par un miracle, la gamine fut sur un affluant de la rivière Mardall, c'est-à-dire la rivière Wawki, pleurant toujours à s’en défoncer les poumons, tandis que la pluie avait cessée. C'est une petite embarcation de pêcheurs amateurs, avec à son bord le forgeron d’Émeraude, qui la retrouva, toute tremblante, pour le ramener au village d'Émeraude. Au Royaume de Zenor, on pleurait la perte des soldats, de la jeune femme et de la petite princesse… et le roi criait vengeance à ceux qui avaient osé enlever sa première fille... sans savoir qu'elle était toujours vivante.

De retour à la forteresse, les quatre pêcheurs se présentèrent à la cour du roi et le forgeron présenta l’enfant à Sa Majesté. Persuadés que l’enfant était bel et bien mort, les royaumes d’Enkidiev n’avaient pas été tenus au courant de sa disparition. Or, la petite princesse fut présentée comme étant une simple enfant perdue, sans doute victime d’un renversement de charrette. Attendrit par les pommettes roses de l’enfant et son regard brillant, le forgeron demanda la permission de la garder chez lui, avec sa femme, jusqu’à ce que quelqu’un vienne réclamer cet enfant du ciel.


De retour à la forteresse, les quatre pêcheurs se présentèrent à la cour du roi et le forgeron présenta l’enfant à Sa Majesté. Persuadés que l’enfant était bel et bien mort, les royaumes d’Enkidiev n’avaient pas été tenus au courant de sa disparition. Or, la petite princesse fut présentée comme étant une simple enfant perdue, sans doute victime d’un renversement de charrette. Attendrit par les pommettes roses de l’enfant et son regard brillant, le forgeron demanda la permission de la garder chez lui, avec sa femme, jusqu’à ce que quelqu’un vienne réclamer cet enfant du ciel. Ayant lui-même déjà perdu un enfant, il l’éduqua comme sa propre progéniture, avec l’aide de son épouse. Tous deux s’amourachèrent de la petite, espérant secrètement que personne ne vienne jamais la leur enlever. Contrairement à plusieurs paysans, la demoiselle apprit à lire et à écrire. Elle fut élevée entourée de sa nouvelle famille, au royaume d’Émeraude, ne se doutant point qu’à des kilomètres de là, d’autres gens pleuraient encore sa perte, sans pour autant avoir espoir de la retrouver un jour…


Relations/Famille:
- Le forgeron d'Émeraude et son épouse, si épouse il y a ...
- Plus aucune relation avec la famille royale de Zénor depuis le jour de l'accident: ils l'a pense morte.

Rêve(s): À proprement parler, elle n'en a aucun... elle a depuis longtemps cessé de croire en la réalisation de rêves quelconques.

Autre(s):
Approuvé par Lysandra


Dernière édition par Mary Lee le Mar 20 Mai - 19:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mary Lee [ Ancienne princesse de Zenor / fille du forgeron ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tayana Fille De Forgeron
» Mary (Erika) Carter Warwick Lovejoy
» Flosi, le forgeron nain
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Destin d'Enkidiev :: Avant de débuter :: Présentations :: Présentations acceptées Enkidiev-
Sauter vers: